Le plaisir croît avec le bon usage

Auteure: Patricia Robin

Le plaisir d’enseigner le français ne doit pas s’avérer un acte égoïste, il doit être partagé. Il n’y a rien de plus désagréable que d’être contraint à s’astreindre à une théorie ou à des exercices académiques; on n’a qu’à se rappeler, enfant ou adolescent, des matières donnant maille à partir. Devenir récalcitrant à un champ d’études peut le rendre indomptable, voire honni. Aussi, pour enseigner une langue seconde dans un contexte de travail ou de perfectionnement, il faut partager le plaisir de celle-ci, provoquer la curiosité chez l’apprenant, élucider la provenance de certains mots, évoquer la parité avec une autre langue connue, créer des parallèles ou des trucs mnémotechniques. Bref, on doit s’amuser avec elle et lui donner un aspect ludique, abordable, ami.

On doit donc, dès la première rencontre, bien circonscrire les besoins spécifiques de l’apprenant, connaitre ses loisirs, son métier, les raisons pour lesquelles il se retrouve devant nous. En planifiant les leçons ou en fournissant des exemples pour expliquer certains concepts ou situations, on peut mieux répondre à ses intérêts multiples et attirer davantage son attention. Évidemment, l’humour doit faire partie de l’échange. Ainsi, les notions restent ancrées plus aisément; son souvenir inculqué, plus agréable. Cependant, le cours ne doit pas constituer un spectacle de divertissement, il doit demeurer une période plaisante dans le cadre du travail de l’apprenant afin qu’il mette en pratique les éléments à assimiler.

De plus, afin de créer un peu d’ambiance, rien ne vaut une expression locale et ses origines pour offrir un peu de couleur à la leçon et faciliter l’intégration; quelques exercices de diction ou de phonétique avec des virelangues, provocateurs de fous rires; quelques anecdotes reliées à la langue d’apprentissage ou à la langue natale de l’étudiant. En fait, ne jamais perdre de vue le plaisir de l’échange, de l’écoute aide à la préhension de ce code linguistique difficile et tortueux que représente le français. Et surtout, il ne faut jamais oublier que, comme le chantait Yves Duteil, « C’est une langue belle avec des mots superbes/Qui porte son histoire à travers ses accents ».

L’approche communicative - Pourquoi cela fonctionne aussi bien pour nos apprenants?

En tant qu'ancien professeur de langues, et maintenant directeur de la formation et du développement chez Prolang, j'ai une perspective unique sur la façon dont les formations sont dispensées, tant en classe qu’en coulisses. J'ai pu aussi bien travailler sur le terrain avec des apprenants pour les aider à atteindre leurs objectifs linguistiques, que dans la mise en place des programmes de formation à l'échelle d'entreprises afin d’enrichir l'apprentissage des langues pour l’ensemble des employés. J'ai échangé avec de nombreux apprenants au sujet de leurs besoins linguistiques spécifiques, et j'ai pu entendre à maintes reprises l'importance de pratiquer la langue cible.

Nombreux sont ceux qui contactent Prolang en ayant déjà certaines compétences et connaissances linguistiques, mais n’ayant pas l’opportunité de pratiquer la langue. Ils souhaitent souvent améliorer leur communication professionnelle afin de les aider à devenir plus fonctionnels et plus à l'aise dans la langue cible, mais sans la possibilité de parler, éprouvent des difficultés à s’améliorer. L'un des points forts des cours de langues chez Prolang est la flexibilité et l'adaptabilité que nous pouvons offrir à nos clients. Nous comptons sur nos instructeurs pour fournir des leçons personnalisées et axées sur la communication qui aideront les apprenants à améliorer leurs compétences grâce à des activités dynamiques et intéressantes pouvant être appliquées à leur vie personnelle et professionnelle.

L'approche communicative est une méthode d'enseignement idéale utilisée pour dispenser le type de leçons que nous venons de décrire. Cette méthode est basée sur l'enseignement implicite de la langue par le biais de leçons structurées et basées sur la communication autour de la vie réelle, et où les apprenants peuvent explorer la langue en apprenant à utiliser le vocabulaire et les différentes formes de grammaire via une mise en contexte. Les instructeurs jouent le rôle de facilitateurs et guident les apprenants dans l'utilisation précise de la langue cible. Ils les aident également à consolider leurs connaissances en grammaire.

L'objectif de l'approche communicative est de promouvoir une interaction et de motiver les apprenants à parler autant que possible. L'instructeur se retire de la discussion et permet aux apprenants de parler sans réserve ni hésitation - d'abord en développant un discours spontané et naturel, puis en travaillant sur la précision. Le développement de la fluidité orale n'est pas le seul objectif; les apprenants peuvent également utiliser des activités d'écoute, de lecture et d'écriture, à condition que les activités de compréhension et de production aient également une composante de production orale. Les possibilités d'activités sont infinies et la marge de manœuvre pour progresser l'est donc aussi !

J'encourage les formateurs en langues de Prolang à utiliser l'approche communicative dans le cadre de leurs cours et les aide à l'utiliser de manière appropriée. Je leur donne des idées sur la manière de mettre en œuvre cette approche, en l'adaptant à tous les niveaux. Si je le fais, c'est parce que cela fonctionne. J'ai pu le constater de mes propres yeux et grâce aux témoignages de nos apprenants et clients qui en sont très satisfaits.

Par Matthew King

Solutions d'apprentissage et travail à distance : l'avènement des EdTechs

La situation de pandémie et de confinement a provoqué une certaine prise de conscience générale concernant les nombreux avantages de la technologie en matière d’éducation. Plusieurs acteurs majeurs de la formation professionnelle comme Prolang ont choisi de se tourner vers ces solutions, dont le contexte actuel n’a fait que renforcer son efficacité.

Quoi de mieux que d’apprendre une langue, quand les leçons et exercices s’adaptent automatiquement à votre niveau, tout en atteignant ses objectifs plus rapidement?

Que ce soit du côté des experts en formation, ou des clients/apprenants, ceux qui ont cru et investi dans ces méthodes présentent désormais un avantage compétitif certain.

Qu’est-ce que les Edtechs?

On parle de EdTechs, ou technologies de l'éducation, lorsque l'apprentissage est amélioré, renforcé ou transformé par la technologie. En d'autres termes, il s'agit d'utiliser la technologie pour rendre l'éducation meilleure.

Il existe une multitude d’outils et de solutions technologiques dédiées à l’éducation. Aujourd’hui, on ne compte plus le nombre de start-ups qui décident d’investir dans ces méthodes, et ne cessent d’innover en la matière pour garder leur avance technologique, et donc concurrentielle. On pourrait citer comme exemple les solutions d’apprentissage assistée (e-learning), sur lesquelles Prolang a misé très tôt en croyant à ce que pouvait apporter l’intelligence artificielle à la formation linguistique. Il a récemment surtout s’agit d’adapter et d’optimiser ces solutions qui ont maintenant largement fait leurs preuves et dont le succès n’est plus à démontrer.

L’apprentissage des langues, comme l’anglais ou le français des affaires par exemple, n’a jamais été aussi facile! A une heure où de plus en plus de compagnies évoluent dans des secteurs et marchés en mouvement et qui demandent toujours plus d’enseignement et de technique, celles-ci doivent investir de plus en plus dans la formation professionnelle et le développement des compétences. Et l’une des plus grandes forces des EdTechs repose justement dans sa grande flexibilité! Toutes ces technologies éducatives reposant sur Internet et sur la dématérialisation répondent donc parfaitement à ces enjeux, en étant capables de proposer une formation à n’importe qui, à tout moment, et surtout en restant de qualité!

EdTechs et travail à distance

Avec la récente situation de pandémie mondiale, qui a déclenché la plus grande expérience de télé-enseignement qu’ai connu le monde, les Edtechs ont permis d’assurer une continuité pédagogique pendant la crise.
En Mars dernier, le téléchargement d’applications éducatives a fait un bond de 90% dans le monde par rapport à la moyenne hebdomadaire du dernier trimestre de 2019! (Source CNBC)

Avec le ralentissement économique provoqué par la crise, beaucoup de compagnies ont dû revoir ou adapter leurs stratégies, en accélérant leur virage technologique.
Les entreprises numériques se développent maintenant encore plus rapidement, que ce soit en termes de commerce électronique, de consommation de contenu en ligne, ou toute autre activité « connectée ». Elles doivent alors souvent recruter et/ou former de nouveaux talents adaptés à cette nouvelle conjoncture.

Les Edtechs sont très bien équipées pour aider les apprenants à atteindre leur objectif de maîtrise de ces compétences. L’apprentissage des langues est également concerné, car la communication est un facteur stratégique pour atteindre ces objectifs, ce qui est encore plus vrai dans un pays qui utilise deux langues officielles!

Une nouvelle révolution industrielle!

Certains affirment même que nous vivons actuellement une véritable révolution industrielle, et suivant les mêmes tendances. La technologie complète la méthode de travail, la remplace, puis l’améliore. L’adoption de l’apprentissage en ligne via les technologies devrait continuer de s’accélérer en faisant en l’espace d’un an ou deux, ce qui aurait autrement pris une dizaine d’années.

Ceux qui, comme Prolang, ont su miser sur ces méthodes avant les autres, présentent un avantage certain avec un contenu de qualité et des solutions qui ont pu être testées, améliorées et adaptées. Car c’est cela qui fera souvent la différence entre une méthode ou une autre : la qualité du contenu.

L’Humain a depuis toujours eu la crainte d’être remplacé par la machine, et surtout considérant le boom actuel de l’intelligence artificielle. Mais il ne demeure pas moins indispensable, et d’autant plus en matière d’éducation en général, et d’apprentissage des langues en particulier. La machine vient ici compléter l’humain, pour lui donner plus de valeurs, et vice-versa. C’est la raison pour laquelle les cours combinés, aussi appelés cours hybrides, dans le cadre desquels les enseignants et les outils technologiques entrent en jeu de façon complémentaire, sont si efficaces et ont autant de succès. Mais cela, ça sera le thème d’un prochain article!

Écrit par Thibault Sanz

Avec le PACME, ça va bien aller !

La crise sanitaire du COVID-19 présente des défis pour beaucoup d’entreprises québécoises et canadiennes de toute taille. Les entreprises se trouvent dans la nécessité de modifier leurs plans stratégiques, réduire leurs activités et parfois mettre à pied temporairement des membres de leurs équipes.

Malgré ces défis, il y a du positif qui sort de cette crise. Plusieurs initiatives d’entraide et subventions sont maintenant disponibles pour les compagnies en difficulté. Certaines mettent la priorité sur la formation de leurs équipes afin de mieux anticiper la reprise et retenir leurs meilleurs éléments pendant cette période. Le Programme Actions Concertées pour le Maintien en Emploi, PACME, annoncé par le gouvernement provincial, permettra aux entreprises du Québec d’investir 100 millions de dollars pour la formation de ses travailleurs. Le gouvernement rembourse ces formations à 100%, et ce, jusqu’à 100,000$ par entreprise.

Chez Prolang, nous mettons à votre disposition une trousse à outils afin de vous équiper et vous permettre de profiter pleinement de ces fonds pour vos équipes.

Qu’est-ce qu’est le PACME?
Ce programme offre un soutien financier direct pour favoriser la formation et l’implantation de bonnes pratiques en gestion des ressources humaines, et optimiser le fonctionnement des entreprises et du marché du travail.

Quelle est la durée du programme?
Les projets de formation sont acceptés jusqu’au 30 septembre 2020 ou jusqu’au moment où les fonds seront épuisés.

Quelles sont les activités admissibles sous le programme?
- Voici quelques exemples des initiatives couvertes:
- développement des compétences des travailleurs
- la francisation
- les formations continues liées aux activités de l’entreprise
- les formations préconisées par les ordres professionnels

Les formations de Prolang sont reconnues par Emploi Québec et sont éligibles pour vos projets de formation subventionnés par le PACME.

Quelles sont les étapes pour bénéficier du remboursement de vos formations?

1 - Déterminer vos besoins de formation
Prolang offre gratuitement une analyse de vos besoins de formation. Nous vous fournirons une soumission qui détaille le projet et les coûts. Nous pourrons également fournir des informations sur le niveau et le contenu du cours ainsi qu’une estimation des dates de début et fin.

2 - Contacter votre Centre Local d’Emploi (CLE)
Pour trouver le Centre dans votre région:
https://www.mess.gouv.qc.ca/services-en-ligne/centres-locaux-emploi/loca...

3 - Préparer et envoyer votre demande
Il peut prendre entre une ou deux semaines pour recevoir une réponse de votre conseiller régional d’Emploi Québec.

4 - Suivre votre formation avec Prolang

Pour plus d’informations sur le programme PACME, renseignez-vous ici: https://www.quebec.ca/entreprises-et-travailleurs-autonomes/programme-ac....

Notre équipe est là pour vous aider tout au long du processus. Contactez-nous!

L’équipe ProLang

Écrit par Allison Happ

Francisation : la fameuse étape du Tefaq

Passage obligatoire dans le cadre du processus de francisation pour beaucoup de nouveaux arrivants qui souhaitent s’installer au Québec, le Tefaq, test officiel d’évaluation de français, doit se préparer rigoureusement. Prolang accompagne de nombreuses entreprises et employés dans cette étape, allant du simple conseil jusqu’à l’inscription à l’examen, en passant par l’importante phase de formation.

Le Tefaq, comme la plupart des examens officiels de langue, se divise en 4 parties :
- Compréhension orale : 40 min – 60 questions
- Expression orale : 15 min – 2 sujets à traiter
- Compréhension écrite : 60 min – 50 questions
- Expression écrite : 60 min – 2 sujets à traiter

Pour satisfaire aux exigences du gouvernement du Québec, il est indispensable de passer les examens de compréhension et expression orale. La partie écrite, est un plus, qui n’est pas obligatoire, mais qui peut également rapporter quelques points supplémentaires.
Le niveau minimum demandé ? B2, soit intermédiaire avancé.

Si ce résultat ne vous parle pas, il s’agit en fait de la classification des niveaux européenne CECRL, sur laquelle nous nous basons chez Prolang pour établir notre curriculum de cours.
« Pendant le confinement, il n’y a pas meilleur moment pour s’y mettre ! Pour maîtriser les rouages de la langue française, il n’y a pas de miracle, il faut suivre des cours » mentionne notre directeur pédagogie, Matthew King.

Comme nous le rappelons souvent aux responsables de formation des entreprises du Québec, il n’est pas recommandé pour un débutant en français de se préparer directement au Tefaq ; il est absolument nécessaire de commencer par maîtriser les bases de la langue. Un total débutant devra alors suivre entre 180 et 300 heures de formation, selon sa capacité d’apprentissage [car oui, nous n’avons pas tous les mêmes facilités] afin d’atteindre le niveau demandé.

Les résultats à l’examen sont la plupart du temps délivrés sous 15 jours et jusqu’à 6 semaines si le test comporte une épreuve d’expression écrite.

« Il n’est pas impératif d’être déjà au Québec pour commencer à se préparer. Nous bénéficions de la technologie suffisante afin de former les employés ou futurs employés à distance, depuis leur pays d’origine, ce qui est un gros plus alors que les frontières sont fermées actuellement. Et dans certains cas, nous formons également la famille au complet » précise Mari Carmen González, notre présidente.

Alors que la province fait état d’une pénurie de main-d’œuvre importante dans plusieurs secteurs d’activités, le recrutement à l’international ou de travailleurs temporaires n’est pas une solution évidente pour toutes les entreprises. Notre programme de francisation et de préparation au Tefaq a donc été créé afin de faciliter les démarches des employeurs.

Note : Suite aux restrictions imposées par le gouvernement pour limiter la propagation de l’épidémie, les centres d’examen Tefaq sont momentanément fermés.

Vous avez des questions sur nos services ? Contactez-nous !

[email protected]

Écrit par : Jérémy Esnault

L'apprentissage en ligne est-il pour vous?

Avez-vous l'intention de retourner à l'école ou de vous inscrire à un cours pour vous perfectionner ? Si oui, sachez qu'il existe différentes options d’apprentissage vous permettant d’acquérir de nouvelles connaissances. Vous avez l'option traditionnelle d'assister physiquement à une classe ou d’y participer virtuellement.

Certaines personnes choisissent les cours en ligne pensant que cela serait plus facile. En fait, les cours en ligne peuvent être facile dépendant de votre personnalité et de votre capacité d’utiliser la technologie. Étudier virtuellement nécessite beaucoup de lecture. Vous devez comprendre ce que vous lisez et pouvoir le résumer sur papier. En d'autres termes, si vous êtes un bon rédacteur et que vous aimez lire, un cours en ligne est la bonne solution pour vous.

Posez-vous ces deux questions en y répondant honnêtement :

Est-ce que j'aime lire des articles en ligne ?
Est-ce que j'aime écrire ?

Prendre des cours en ligne n'est pas plus facile que d'assister à un cours en personne. Les cours virtuels nécessitent de la discipline. Il est suggéré qu'un étudiant devrait consacrer, à un minimum, le nombre exact de crédits de cours en heures par semaine. Par exemple, pour un cours de 3 crédits, un minimum de 3 heures par semaine devrait être consacré au matériel du cours.

C’est à savoir que pour les cours en ligne, les heures peuvent être doublées car vous devez écouter ou regarder des audio ou vidéo, ensuite lire et étudier le matériel et faire vos devoirs. Assurez-vous de planifier votre temps d’étude dans votre agenda et suivre votre routine. Cela vous aidera à rester sur la bonne voie et à respecter les dates d’échéances.

Réfléchissez aux questions suivantes :
Ai-je un endroit tranquille pour travailler ?
Suis-je une personne disciplinée ou un procrastinateur ?
L’apprentissage en ligne requiert l’utilisation d’un ordinateur. Les professeurs peuvent s’attendre à ce que vous lisez des articles en ligne, téléchargez des documents, faites des recherches en ligne, créez des documents et participez à des forums en ligne. De ce fait, vous devez être confortable à utiliser un ordinateur, Internet et des logiciels. Assurez-vous de lire le plan de cours pour être certain d’avoir tous les outils et logiciels nécessaires.

Posez-vous les questions suivantes :

Est-ce que j'ai un accès Internet haute vitesse et fiable?

Suis-je à l'aise de résoudre les problèmes de technologiques de base?

Plusieurs personnes se posent la question : est-ce que les cours en ligne sont plus faciles que les cours traditionnels. Sachez que cela dépend vraiment de vous. Les cours en ligne offrent une alternative flexible aux professionnels qui ont un emploi à plein temps ou qui ont une famille. L’apprentissage en ligne est une bonne option pour ceux qui ne peuvent pas assister à des cours en personne à cause de leur vie occupée.

25 Key French and English Phrases to Learn While Traveling this Summer

With limited international travel, this summer will be the opportunity for many of you to discover, or rediscover, the richness and charms of Canada's provinces.
Here are a some expressions that could help you in some situations!

English Phrases

1. Thanks so much. ( Merci beaucoup )
2. I really appreciate it. ( J’apprécie beaucoup )
3. Excuse me. ( Excusez-moi )
4. I’m sorry. ( je suis désolé (ée ) )
5. I’m learning English. ( j’apprends l’anglais )
6. I don’t understand. ( je ne comprends pas )
7. Could you repeat that, please? ( pouvez-vous répéter s’il vous plaît )
8. Could you please talk slower? ( pouvez-vous parler lentement )
9. Thank you. That helps a lot. ( merci. Cela m’aide beaucoup. )
10. Hi! I’m [Name]. (And you?) ( bonjour, je suis [Nom]. Et vous ? )
11. Nice to meet you. ( Heureux ( se ) de faire votre connaissance )
12. Where are you from? ( d’où êtes-vous ? )

French Phrases

13. Bonjour ( Hello )
14. S’il vous plait… ( please)
15. Oui / Non / Dˈaccord (Yes / No / OK)
16. Parlez-vous anglais? - (Do you speak English?)
17. Je m'appelle… - (My name is…)
18. Quel est votre nom ? - (What is your name? - informal)
19. Je ne comprends pas. - (I don’t understand.)
20. Merci – (Thank you.)
21. De rien – (You’re welcome)
22. Excusez-moi - (Excuse me.)
23. Quˈavez vous avez dit ? – (What did you say?)
24. Où sont les toilettes ? – (Where are the bathrooms?)
25. Salut ! – (Hi! / Bye! – informal)

Now that you’ve learned a few common French phrases, the next thing to do is learn how to refer individuals in a polite way. For example, a man would be referred to as Monsieur (same as Mr. or Sir in English). An older woman (or married women) would be referred to as Madame and a younger lady would be referred to as Mademoiselle.

Have a good vacation and stay safe!

Maîtriser le Courriel Corporatif

 

                                                                                                                                     

 

Avec les nombres de courriels que nous recevons quotidiennement, il est étonnant que nous ayons le temps de tout lire. De ce fait, lorsque nous envoyons un courriel dans le cadre du travail, il est important d’être très précis et professionnel.

Ci-dessous, vous trouverez 3 astuces vous permettant de maîtriser le courriel d’affaires afin de  communiquer professionnellement.

 

Savoir ce que vous voulez écrire

Lorsque vous rédigez un courriel, il est important de savoir ce que vous voulez  transmettre comme message. Par exemple, posez-vous la question « Pourquoi j'envoie ce courriel ». Lorsque vous connaissez le but de votre courriel, il est beaucoup plus facile d'écrire sur le sujet.

 

Ayez une structure

Lorsque vous avez un plan de rédaction, cela vous aidera à avoir une structure dans tous vos courriels. On ne sait jamais qui lira vos messages alors vaut mieux garder le contenu du message clair et professionnel. Voici comment structurer votre courriel :

• Salutation

• Donnez un compliment

• Indiquez le but de votre courriel

• CTA (Appel à l'action)

• Conclusion

• Signature

 

 Utilisez des expressions professionnelles

Que vous écriviez à votre collègue ou à votre patron, utilisez l’une des expressions ci-dessous pour garder votre courriel à l’image de la compagnie pour laquelle vous travaillez.

 

Salutations :

To Whom it May Concern : À qui de droit

Hi : Bonjour

Dear Mark: Cher Mark

 

Compliment :

I hope that you are well : J’espère que vous allez bien

 

Conclusion :

Kind regards : Bien cordialement

 

Sincerely : Sincères salutations

L’anglais, une langue qui traverse les frontières et les générations

                                                                                                     

 

De nos jours, les nouvelles technologies facilitent l’apprentissage d’une nouvelle langue. L’utilisation d’un téléphone intelligent permet de télécharger des applications qui traduisent des mots en un seul clic. On peut également y retrouver les acronymes les plus populaires utilisés à travers le monde. Par exemple, un terme que nous connaissons tous est «LOL» (rire à haute voix). L’anglais, l’une des langues universelles, à une grande influence sur le monde entier. Cette langue est utilisée à travers toutes les disciplines telles que : la technologie, la science, l'économie, la gestion, la littérature, le divertissement et ainsi de suite. Parlé dans plus de 60 pays, l’anglais de «tous les jours» évolue constamment donnant lieu à de nouveaux vocabulaires, formes grammaticales et à de nouvelles façons de parler et d'écrire.

L’anglais évolue également à travers les cultures. Par exemple, une étude démontre que parmi les étudiants des Émirats arabes unis, la langue arabe est associée à la tradition, à la maison, à la religion, à la culture, à l'école, aux arts et aux sciences sociales, alors que l'anglais symbolise la modernité, le commerce, l’économie, la science et la technologie. L’anglais se transforme selon la culture ou le pays qui l’utilise couramment. En d'autres termes, l'utilisation d'une langue est déterminée par ceux qui l’utilisent.

Dans plusieurs pays industrialisés, l’anglais est utilisé en politique, en affaires et en hôtellerie facilitant la communication entre les nations. De plus, nous constatons  un nombre croissant d’entreprises qui favorisent les employés bilingues, car ils peuvent servir un plus grand marché et créer des liens.

N’attendez plus, apprenez l’anglais et traversez les frontières !

 

Consultez notre site Internet pour en savoir plus sur nos programmes. 

Les 3 avantages d'être bilingue

                                                                                                                                                                                           

                                                                                                                                                                        

Les bienfaits liés au fait de parler deux langues ont prouvés avoir de nombreux avantages sociaux et psychologiques. Être bilingue vous rend plus intelligent. Ceci a un effet sur votre cerveau; ça améliore les aptitudes cognitives et peut retarder la démence chez les personnes âgées. Si vous n'êtes pas encore convaincu, dans cet article, nous parlons des 3 avantages du bilinguisme dans votre vie personnelle.


Plus d'opportunités d'emploi

Les gens qui parlent une autre langue peuvent communiquer avec des personnes provenant d'autres cultures. Montréal est une ville multiculturelle, les employeurs cherchent à embaucher des personnes qui peuvent communiquer avec leurs clients en français et en anglais. Imaginez l'avantage que vous avez sur quelqu'un qui ne parle pas anglais. Préciser sur votre CV que vous êtes bilingue est très alléchant pour les employeurs qui desservent les deux marchés. Vous pouvez également avoir la possibilité de travailler et de voyager dans d'autres pays, ce qui améliorera vos compétences professionnelles.

 

Améliore les capacités du cerveau

Apprendre une autre langue exige beaucoup de mémoire pour retenir les règles de grammaire et le vocabulaire, ce qui renforce les muscles du cerveau. En outre, une étude menée en 2012 par l'Université de Californie a révélé que les personnes âgées qui pouvaient parler plus d'une langue étaient moins susceptibles d'avoir un début précoce de la maladie d'Alzheimer et la démence.


Se faire des amis plus facilement

Être bilingue est une excellente façon de communiquer avec de nouvelles personnes dans votre ville. Nous établissons des rapports avec des personnes avec lesquelles nous pouvons communiquer facilement. Parler anglais et français fera de vous une personne beaucoup plus intéressante aux yeux des personnes qui parlent l'une de ces deux langues.

Êtes-vous convaincus ?

 Nous comprenons que l'apprentissage d'une nouvelle langue peut faire peur, mais Prolang offre plusieurs formations pour vous aider à parler anglais, français ou même le mandarin rapidement.

Pages

S'abonner à Blogue